Des membres du gouvernement commentent les résultats du conseil des ministres du 21/10/2020

jeu, 10/22/2020 - 11:59

Les résultats du conseil des ministres, réuni mercredi matin, ont été commentés, dans l’après-midi, par les ministres de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’information et de la communication (TIC), porte-parole du gouvernement, M. Sidi Ould Salem, du Développement rural, M. Dy Ould Zein et de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Sid’Ahmed Ould Mohamed.

Intervenant le premier, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil des ministres a adopté un certain nombre de projets de lois, de décrets et de communications, dont le projet de loi autorisant la ratification de l’avenant portant révision du Contrat-Programme conclu entre L’État Mauritanien et la Société d’Aménagements Agricole et Travaux (SNAAT) pour la période 2019-2021.

« Le conseil a également examiné et adopté deux communications, dont la première est relative à la réorganisation de l’Office National des Services d'eau en milieu rural, tandis que la seconde porte sur la modernisation et à la sécurisation des archives nationales ».

Commentant la communication présentée par le ministre secrétaire général du gouvernement sur la sécurisation des archives nationales, le porte-parole du gouvernement a précisé que la protection des archives, en tant que mémoire vivante de la société et de L’État est d'une importance capitale.Répondant à une question relative à la volonté du gouvernement de déplacer le site d’enfouissement des ordures vers Tiverit, le porte-parole du gouvernement a précisé qu’une solution sera trouvée pour ce problème épineux qui nécessite une étude approfondie.

Pour sa part, le ministre du Développement rural a déclaré que le projet de loi autorisant la ratification de l’Avenant portant révision du Contrat-Programme conclu entre L’État mauritanien et la Société d’Aménagements Agricoles et Travaux (SNAAT) vise à corriger une erreur juridique au niveau du contrat signé avec la société, en plus de la revue à la baisse des prix qui étaient élevés.

« Mon département a effectué, tout dernièrement, et à travers ses interventions rapides, des opérations de réalisation de pare-feux pour préserver notre réserve pastorale. En dix jours nous avons atteint 18 % de notre objectif ».

De son côté, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a, dans son commentaire sur la communication relative à l’organisation de l’Office national des services de l’eau en milieu rural, indiqué que la communication a pour but d'améliorer le service public pour l’approvisionnement en eau potable et pour le renforcement de décentralisation au profit du milieu rural.

La communication se focalise sur plusieurs objectifs, a-t-il dit, dont l’un porte sur l'éclatement de l’actuelle direction de l’eau en milieu rural en trois directions régionales dans les différentes zones du pays dans le but de rapprocher le service du citoyen et de permettre une intervention rapide en cas de besoin, soulignant que cela s’inscrit dans le cadre du plan d’action du Gouvernement annoncé par le Premier ministre devant le Parlement.

Lui succédant, le ministre a précisé qu’il sera installé dans chaque zone une direction prête à intervenir à tout moment pour faire face aux problèmes éventuels. Chaque wilaya disposera d’une équipe d’intervention dotée de tous les moyens nécessaires, et ce pour résoudre le problème de l’eau dans un pays de grande superficie où la majorité de la population se trouve en milieu rural, ce qui exige de rapprocher le service de l’eau.