Rania et Abdallah de Jordanie en danger ? L'ancien prince héritier accusé de complot et arrêté

dim, 04/04/2021 - 17:54

Dans une vidéo, l’ancien prince héritier et demi-frère du roi Abdallah II a affirmé qu’il a été “assigné à résidence”. L’armée l'accuse de vouloir renverser le roi et son épouse, Rania.

Après la princesse Latifa, fille de l’émir de Dubaï Mohammed ben Rached al-Maktoum, c'est au tour de l'ancien prince héritier de Jordanie, Hamza Ben Hussein, d'embarasser la couronne. Dans une vidéo transmise à la BBC par son avocat, comme le rapporte Le Monde ce dimanche 4 avril, le demi-frère du roi Abdallah II a annoncé avoir été “assigné à résidence” dans son palais d’Amman. Et pour cause, le fils du défunt roi Hussein et de la reine Noor de Jordanie aurait tenté un coup d’État à l’encontre de l'époux de Rania de Jordanie, sur le trône depuis 1999. Le général Youssef Huneiti, chef d’état-major jordanien, a démenti son arrestation dans un communiqué, relayé par Le Figaro. En revanche, il lui a été demandé “d’arrêter les activités qui sont exploitées pour cibler la sécurité et la stabilité de la Jordanie”.

Dans cette même déclaration, le commandant de l’armée a affirmé que “personne n'est au-dessus de la loi”. “La sécurité et la stabilité de la Jordanie passent avant tout. Toutes les mesures qui ont été prises l'ont été dans le cadre de la loi et après une enquête approfondie”, a-t-il ajouté. De son côté, Hamza Ben Hussein a nié les faits qui lui sont reprochés. Celui qui a été démis en 2004 de son titre d'héritier du trône par Abdallah, a affirmé ne faire “partie d'aucune organisation malfaisante” menée contre son pays. Néanmoins, il a tout de même exprimé ses regrets, relatés par Le Monde. Selon lui, il n’est plus possible d’exprimer son opinion ou de critiquer les autorités jordaniennes “sans être intimidé, harcelé ou menacé”. “Malheureusement, ce pays s’est enfoncé dans la corruption, dans le népotisme et dans la mauvaise administration, avec pour résultat l’anéantissement ou la perte de l’espoir”, s’est-il désolé, toujours dans cette même vidéo.

LA REINE RANIA DE JORDANIE ÉTAIT ACCOMPAGNÉE DE SA FILLE AÎNÉE, LA PRINCESSE IMAN, POUR CE RETOUR SUR LE TERRAIN

Une vingtaine de personnes arrêtées

Hamza Ben Hussein est, en tout cas, visé par une enquête après “la découverte de ce que des responsables du palais ont décrit comme un complot complexe et de grande envergure”, visant à renverser le roi Abdallah II, a-t-on appris par le Washington Post, ce dimanche 4 avril. Ces déclarations interviennent après l'arrestation d'une vingtaine de personnes, parmi lesquelles un membre de la famille royale et un ex-conseiller de Abdallah II, Bassem Awadallah. Cette information, rapportée par l'agence de presse officielle Petra puis relayée par nos confrères américains, n’a pas été commentée par le palais royal jordanien.

Article écrit avec la collaboration de l'agence 6Medias