Manifeste pour les droits des Haratines – Elid s’en va, Yarba ould Navaa prend la présidence

mer, 04/28/2021 - 19:58

Jusqu’ici, il occupait le poste de Permanent du Manifeste pour les droits politiques et sociaux des Harratines (Mithaq). Ce dimanche 25 avril, Yarba Ould Navaa a été choisi président du Manifeste pour les droits des Haratines, lors d’une session ordinaire de son Conseil national, succédant ainsi à Maitre Elid Mohameden Mbareck.

« La composition du nouveau comité permanent du Mithaq reflète la diversité culturelle de la Mauritanie et la qualité de ses membres augure d’un bon mandat qui contribuera très certainement à la promotion de l’Etat de droit auquel nous aspirons tous », a réagi sur son compte Facebook Maïmouna Saleck, la nouvelle Permanente du Manifeste.

Le nouveau président du Manifeste est un membre historique du mouvement Elhor. Titulaire d’une licence en Géographie, à l’Université de Nouakchott, Yarba ould Navaa est un fonctionnaire à la mairie d’El Mina, à Nouakchott.

Depuis la mort de Saïd ould Hammody, son premier président, Elid Mohameden M'Barek, avocat de profession, préside le Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines au sein d'une Mauritanie unie, égalitaire et réconciliée avec elle-même, initié le 29 avril 2013 dans l'objectif de «créer un mouvement national de défense des droits de l'homme pour que cette lutte dépasse le cadre de la communauté des Haratines vers l'égalité pour tous les Mauritaniens».

Chaque année, à la date du 29 avril, le Manifeste organise une marche qui rassemble des milliers de mauritaniens pour dénoncer les discriminations.

Covid-19 oblige, celle de 2020 a été suspendue. Récemment, le comité permanent du Manifeste a annoncé la reprise de cette marche le 29 avril qui sera célébrée sous le thème « la réforme agraire, garantie de la paix sociale», dans le but de «jeter la lumière sur les souffrances durables des victimes de l'esclavage foncier ».

Il y’a quelques jours, lors d’une émission sur Essahraa, le président sortant du Manifeste pour les droits des Haratines a annoncé son intention de se présenter aux prochaines élections présidentielles de 2024.

Député à l’assemblée nationale, Me Elid Mohameden Mbareck est membre du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), un parti de l’opposition historique mauritanienne dirigé par Ahmed Ould Daddah, plusieurs fois candidat malheureux aux élections présidentielles.

Babacar BAYE NDIAYE - Journaliste à Cridem