Réunion du Comité de défense et de sécurité du G5 Sahel : focus sur la situation sécuritaire des pays membres

jeu, 05/27/2021 - 11:17

Le Comité de défense et de sécurité du G5 Sahel tient, depuis hier dans un hôtel de la place, sa 11è réunion ordinaire. L’ouverture des travaux a enregistré la présence des chefs d’État-major généraux des armées du Mali (le général Oumar Diarra), du Niger (le général Ibra Boulama Issa), de la Mauritanie (le général Mohamed Bemba Meguett) et du Burkina Faso (le général Moïse Miningou). On notait également la présence du représentant du chef d’État-major général des armées du Tchad, président du Comité de défense et de sécurité du G5 Sahel, le général Idriss Amine Ahmed et des forces partenaires.

Cette réunion, qui durera trois jours, fera le point sur l’état des différents projets en matière de défense du G5 Sahel et examinera les différents documents soumis à l’appréciation des participants. Il s’agit notamment du rapport d’activités du commandant de la Force conjointe du G5 Sahel, et du rapport d’activités et des réalisations du Collège de défense de l’organisation.

L’ordre du jour de cette rencontre porte également sur l’examen du projet des textes portant création, organisation et fonctionnement du Centre de fusion de renseignement (CFR) et du point de situation sécuritaire des pays membres du G5 Sahel. Cette réunion intervient dans un contexte marqué par l’ouverture d’une transition au Tchad, suite au décès du président Idriss Deby Itno, le 20 avril dernier. «Lors de cette épreuve difficile pour la nation tchadienne, le G5 Sahel s’est montré solidaire pendant les obsèques du Maréchal du Tchad par la présence de tous les chefs d’État des pays membres à N’Djamena», a souligné le représentant du chef d’État-major général des armées du Tchad.

Conformément aux textes en vigueur de l’organisation, les réunions statutaires du Comité se tiennent semestriellement afin d’évaluer la bonne marche de l’axe défense et sécurité, et corriger les carences.

À cet égard, le général Idriss Amine Ahmed a salué le dynamisme du général qui dirige la Force conjointe du G5 Sahel pour la mise en œuvre diligente des conclusions de la réunion des ministres en charge de la défense élargie aux chefs d’état-major des armées et aux chefs d’État-major des armées de l’air en lançant diligemment l’opération «Sama 3». Et ce, a-t-il ajouté, «avec la participation du 8è bataillon en provenance du Tchad et de la troisième dimension avec des résultats très satisfaisants sur le terrain.»

Par ailleurs, le représentant du chef d’État-major général des armées du Tchad a indiqué que les questions inscrites à l’ordre du jour de la réunion sont d’une importance capitale et doivent être examinées avec la plus grande attention.

Remerciant les partenaires stratégiques pour leur accompagnement constant aux côtés de la Force conjointe du G5 Sahel, le général Ahmed a réaffirmé les engagements internationaux de son pays dans la lutte contre le terrorisme. Auparavant, le chef d’état-major général des armées maliennes, Oumar Diarra avait salué le choix porté sur notre pays pour abriter la rencontre et observer une minute de silence à la mémoire du président Idriss Deby Itno et de «tous les frères d’arme tombés au champ d’honneur».

Bembablin DOUMBIA