Atelier de formation sur le montage de projet de recherche

mer, 07/28/2021 - 17:56

Le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifiqueM. AhmedouOuldKhteira, a procédé, mercredi matin, à l’ouverture d’un atelier de formation sur le montage de projet de recherche.Organisé par l’Agence nationale de la Recherche scientifique et de l’Innovation(ANRSI), avec l’appui du bureau régional pour l’Afrique de l’ouest de l’Agence universitaire de la francophonie(AUF), l’atelier réunit une vingtaine de responsables d’unités de recherche appartenant à des institutions d’enseignement supérieur et de recherche de Mauritanie et du personnel de l’ANRSI.

Il s’agira, trois jours durant, de «familiariser les bénéficiaires avec les outils de montage de projet (recherche et développement) selon les standards internationaux afin qu’ils puissent répondre à leurs besoins en tant que gestionnaires des structures de recherche et être compétitifs au moment de répondre à des appels».

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur a affirmé que l’atelier était une manifestation vivante de la solidité de la coopération entre la Mauritanie et le bureau régional pour l’Afrique de l’ouest de l’AUF. Il a affirmé que «la bonne préparation de projets de recherche est aujourd’hui l’une des garanties essentielles pour un projet concurrentiel et partant une des clés pour son financement, dans le cadre des appels d’offres lancés aussi bien au plan national qu’international. Partant, nous pouvons dire que le choix du thème de l’atelier est approprié, car il répond au moins à une partie des besoins du programme du chercheur».

Le directeur de l’ANRSI, le Pr Aly Boukhary, a, lui, souligné que le renforcement des capacités est l’une des six actions du programme TEMKIN de l’ANRSI qui vise, l’octroi de dotations annuelles aux structures de recherche; la subvention pour dotation en équipement pour la recherche; le financement sur appels à projets nationaux, bilatéraux et multilatéraux;l’achat de consommables spécifiques; la mobilité des chercheurs.

Enfin, M. Abdoul Kane, représentant de la directrice régionale du bureau Afrique de l’Ouest a réaffirmé la disponibilité de l’AUF à accompagner le ministère de l’Enseignement supérieur et l’ensemble de ses membres dans leur développement stratégique. «Qu’il s’agisse, a-t-il précisé, de questions de gouvernance en milieu universitaire, d’ingénierie pédagogique, notamment en matière de curriculums, d’appui en matière de recherche et développement, etc, la volonté d’agir de l‘agence s’est déjà manifestée à travers des actions ponctuelles ciblées, telle que l’organisation du récent atelier sur la structuration et le financement de la recherche en Mauritanie».